L’île de Providencia, sur les traces des pirates des Caraïbes

Flash back! Il y a exactement un an, mes parents sont venus me rendre visite en Colombie, et nous sommes partis sur la côté Caraïbe, pour passer une semaine sur l’île de Providencia. Pour être exacte, c’est l’archipel de San Andrés, Providencia et Santa Catalina, trois îles dans les Caraïbes, qui appartiennent à la Colombie mais qui sont géographiquement plus proches du Nicaragua.

San Andrés, c’est LA destination des Colombiens: il y a beaucoup de passage et l’île est complètement « bouffée » par les discothèques, les restaurants et les magasins. Moins de gens vont à Providencia, car c’est plus loin et il y a moins d’infrastructures… et c’est pour ça que nous avons choisi d’y aller! C’est beaucoup plus tranquille.

De Cartagène nous avons pris un avion pour San Andrés, nous avons passé une nuit sur cette île et le lendemain matin nous avons repris un avion, cette fois beaucoup plus petit, de la compagnie Satena, qui dessert les destinations difficiles d’accès de la Colombie (Amazonie, côte Pacifique, etc.).

L’avion avait environ 20 places! Autant dire que l’embarquement était vite fait. Le pilote est monté et nous a dit: « bon, vu que nous allons survoler la mer, je vais vous montrer comment mettre un gilet de sauvetage ». Après sa démonstration, il s’est assis (il n’y avait pas vraiment de porte entre nous et lui, donc on pouvait les voir, lui et son copilote) et une semaine de vacances sur une île paradisiaque a commencé!

P1050340

La vue sur San Andrés et la mer des Caraïbes… nous partons pour Providencia!!

Lire la suite

Barichara, le plus beau village de Colombie

Voici un petit article pour vous parler de Barichara, un village à l’architecture colonial, dans le département du Santander. La région est connue pour ses montagnes, son long canyon de Chicamocha, ses rivières, ses grottes, ce qui en fait une région prisée par les aventuriers qui aiment les sports extrêmes comme la rafting ou le parapente (nous n’en avons pas fait… j’ai le vertige!). Nous avons visité la région l’année dernière pendant la semana santa, et je suis tombée sous le charme de Barichara, qui est pour moi le plus beau village que j’ai visité en Colombie. J’ai eu l’occasion d’y retourner cette année pour un week-end, et j’y ai retrouvé les rues tranquilles, les maisons aux murs blancs et aux fenêtres et portes peintes de couleurs vives, le vent tiède, et les petites boutiques d’artisanat.

P1040025

La place centrale d’un petit village du département de Santander. En Colombie, la plupart des villages sont organisés autour d’une place centrale où on trouve les institutions principales: la mairie, la police, et l’Eglise.

Lire la suite

Perle du web: le documentaire « Amours interdites »

Gros coup de cœur pour le web-doc « Amours interdites », lancé en février – à l’occasion de la Saint Valentin – par Arte Reportage, et soutenu par RFI, France 24, Courrier International.

Qui sont les Roméo et Juliette contemporains? Aujourd’hui, qu’est-ce qui empêche de vivre pleinement son amour? Qu’est-ce qui sépare les amoureux?

Lire la suite

Découverte du sud de la Colombie: Cauca y Nariño

Me revoilà après une petite absence 🙂 La semaine du 21 mars dernier, c’était la Semaine Sainte ici, semaine de prières pour certains, et de vacances pour d’autres! Nous sommes partis pour Cali, capitale de la salsa et du département Valle del Cauca. De là, nous sommes descendus en voiture vers le sud-est de la Colombie, quasiment jusqu’à la frontière avec l’Equateur, en traversant les départements du Cauca et de Nariño.

Nous avons vu défiler les montagnes, les palmiers et paysages de plants de café et de canne à sucre pendant trois heures, temps qu’il faut pour arriver à Popayan, la capitale du département du Cauca. Aussi appelée la ville blanche pour son architecture coloniale, la ville est réputée pour ses nombreuses églises et ses processions lors de la Semaine Sainte, classées au patrimoine immatériel de l’Humanité par l’Unesco.
P1060988

Lire la suite

Végétarien, végétalien, végane… pourquoi?

Je commence une nouvelle catégorie intitulée « Nouveaux mondes » pour parler des alternatives à nos modes de vies actuels, qui ne sont soutenables à aucun point de vue. Ce nom peut paraître à première vue un peu pompeux mais il me semble que de nouveaux mondes sont en marche, nouveaux mondes au pluriel tant je suis persuadée que les initiatives de changement sont et seront plurielles, locales et créatives. La catégorie se structurera au fil des articles, et s’ouvre aujourd’hui avec une réflexion sur l’alimentation, qui me tient à cœur et qui a – j’en suis maintenant persuadée – un impact énorme sur des problématiques aussi cruciales que la déforestation ou la faim dans le monde.

Dans cet article je souhaite simplement partager mon expérience et proposer quelques pistes de réflexions.

En fait, jusqu’à l’année dernière, je n’avais jamais vraiment remis en question le contenu de mon assiette. Certes, j’étais déjà sensibilisée à l’achat bio et local, mais j’avoue que je pensais à l’époque que les végétariens et en particulier les véganes le devenaient surtout pour défendre et protéger les animaux. Pour ma part, j’ai toujours mangé de tout. J’aime (ou plutôt j’aimais) un bon steak de bœuf saignant et la charcuterie, sans cependant en manger beaucoup. Alors que je me posais pas mal de questions l’année dernière sur mon mode de vie, je suis tombée sur un documentaire qui m’a fait l’effet d’un électrochoc : Cowspiracy.

cowspiracy

Lire la suite

Wok de légumes, tofu et pâtes de riz

Je n’ai pas encore bien apprivoisé le tofu (ça viendra!), mais quand je le cuisine, c’est sauté au wok, comme dans cette recette, qui est vite devenue un de mes classiques.

Pour 4 personne il vous faut:

  • 1 oignon
  • 1 courgette
  • 2 carottes
  • quelques champignons
  • 3 gousses d’ail
  • 1 bout de gingembre
  • 1 bloc de tofu (perso je l’achète déjà mélangé avec des légumes)
  • 150 grammes de pâtes de riz
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 4 cuillères à soupe de sauce soja
  • sel, poivre, 1 cuillère à café de curry

P1060896 (2)

Lire la suite

Galettes de légumes et farine de pois chiches

Quand on cherche à manger moins de viande, moins de poisson, en bref à végétaliser son alimentation, on est amenés à se renseigner, à diversifier les repas, à cuisiner des plats nouveaux, à fouiner sur le net à la recherche de recettes, et à découvrir des ingrédients jusque-là inconnus (pour moi en tout cas!)… comme les haricots azukis, les flocons de toutes sortes, les graines de chia et la farine de pois chiches!

Lire la suite

Randonner en paramo autour de Bogota

Depuis mon arrivée en Colombie, j’ai fait une bonne dizaine de marches organisées par différents groupes de randonneurs. Dans cet article, je voudrais me centrer sur les paramos. Kesako? C’est une zone de haute montagne tropicale (entre les 2.800 et 4.000 mètres d’altitude), unique par son écosystème et ses plantes séculaires: lychens, fougères,  frailejones et mousses.  Souvent troué de lagunes, il pleut quasiment en permanence dans les paramos, qui constituent d’immenses réserves d’eau douce. Traversée par les trois cordillères des Andes, la Colombie compte de nombreux paramos et Bogota est un bon point de départ pour organiser des randonnées dans ces zones reculées. Je vous propose un retour de mon expérience et quelques conseils pour ceux qui vivent à Bogota et souhaitent découvrir ces endroits incroyables.

P1020141

Lire la suite

Couscous moelleux pour semaine chargée

Oui, moelleux! Grâce à la courge, aux pommes de terre et pois chiches… ça réchauffe et réconforte en cette reprise. Je vous laisse juger par vous-mêmes, sans plus d’introduction:

Pour 4/5 personnes

  • 3 carottes
  • 3 branches de céleri
  • 1 oignon
  • 1 petit chou-fleur
  • 3 grosses pommes de terre
  • 4 gousses d’ail
  • 1/2 courge
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 300 grammes de pois chiches cuits
  • 3 à 4 tasses de semoule de blé
  • 1 cuillère à café de pâte de curry
  • Mélange d’épices (sel, poivre, curry)

P1060811 (2)

Lire la suite

Le poulpe inquiet vous souhaite une bonne année 2016!

Le poulpe inquiet vous souhaite une bonne année 2016 depuis sa Bretagne natale!

Ces dernière semaines, je les ai passées à me recharger d’énergie auprès de la famille, des amis et au bord de la mer bretonne. Au programme: galettes de blé noir à gogo, bruine et embruns, soirées jeux de société, vin chaud à trinquer avec les amis pas vus depuis des mois voire des années, se balader, refaire le monde, manger, manger et re-manger… et prendre des photos de paysage dont je ne me lasse pas, des rochers, la mer, les vagues. En voilà un petit aperçu pour bien commencer l’année et encore merci à tous ceux qui ont embelli mon séjour par leur présence 🙂

P1060293

Lire la suite