L’île de Providencia, sur les traces des pirates des Caraïbes

Flash back! Il y a exactement un an, mes parents sont venus me rendre visite en Colombie, et nous sommes partis sur la côté Caraïbe, pour passer une semaine sur l’île de Providencia. Pour être exacte, c’est l’archipel de San Andrés, Providencia et Santa Catalina, trois îles dans les Caraïbes, qui appartiennent à la Colombie mais qui sont géographiquement plus proches du Nicaragua.

San Andrés, c’est LA destination des Colombiens: il y a beaucoup de passage et l’île est complètement « bouffée » par les discothèques, les restaurants et les magasins. Moins de gens vont à Providencia, car c’est plus loin et il y a moins d’infrastructures… et c’est pour ça que nous avons choisi d’y aller! C’est beaucoup plus tranquille.

De Cartagène nous avons pris un avion pour San Andrés, nous avons passé une nuit sur cette île et le lendemain matin nous avons repris un avion, cette fois beaucoup plus petit, de la compagnie Satena, qui dessert les destinations difficiles d’accès de la Colombie (Amazonie, côte Pacifique, etc.).

L’avion avait environ 20 places! Autant dire que l’embarquement était vite fait. Le pilote est monté et nous a dit: « bon, vu que nous allons survoler la mer, je vais vous montrer comment mettre un gilet de sauvetage ». Après sa démonstration, il s’est assis (il n’y avait pas vraiment de porte entre nous et lui, donc on pouvait les voir, lui et son copilote) et une semaine de vacances sur une île paradisiaque a commencé!

P1050340

La vue sur San Andrés et la mer des Caraïbes… nous partons pour Providencia!!

Lire la suite

Publicités

Barichara, le plus beau village de Colombie

Voici un petit article pour vous parler de Barichara, un village à l’architecture colonial, dans le département du Santander. La région est connue pour ses montagnes, son long canyon de Chicamocha, ses rivières, ses grottes, ce qui en fait une région prisée par les aventuriers qui aiment les sports extrêmes comme la rafting ou le parapente (nous n’en avons pas fait… j’ai le vertige!). Nous avons visité la région l’année dernière pendant la semana santa, et je suis tombée sous le charme de Barichara, qui est pour moi le plus beau village que j’ai visité en Colombie. J’ai eu l’occasion d’y retourner cette année pour un week-end, et j’y ai retrouvé les rues tranquilles, les maisons aux murs blancs et aux fenêtres et portes peintes de couleurs vives, le vent tiède, et les petites boutiques d’artisanat.

P1040025

La place centrale d’un petit village du département de Santander. En Colombie, la plupart des villages sont organisés autour d’une place centrale où on trouve les institutions principales: la mairie, la police, et l’Eglise.

Lire la suite

Découverte du sud de la Colombie: Cauca y Nariño

Me revoilà après une petite absence 🙂 La semaine du 21 mars dernier, c’était la Semaine Sainte ici, semaine de prières pour certains, et de vacances pour d’autres! Nous sommes partis pour Cali, capitale de la salsa et du département Valle del Cauca. De là, nous sommes descendus en voiture vers le sud-est de la Colombie, quasiment jusqu’à la frontière avec l’Equateur, en traversant les départements du Cauca et de Nariño.

Nous avons vu défiler les montagnes, les palmiers et paysages de plants de café et de canne à sucre pendant trois heures, temps qu’il faut pour arriver à Popayan, la capitale du département du Cauca. Aussi appelée la ville blanche pour son architecture coloniale, la ville est réputée pour ses nombreuses églises et ses processions lors de la Semaine Sainte, classées au patrimoine immatériel de l’Humanité par l’Unesco.
P1060988

Lire la suite

Randonner en paramo autour de Bogota

Depuis mon arrivée en Colombie, j’ai fait une bonne dizaine de marches organisées par différents groupes de randonneurs. Dans cet article, je voudrais me centrer sur les paramos. Kesako? C’est une zone de haute montagne tropicale (entre les 2.800 et 4.000 mètres d’altitude), unique par son écosystème et ses plantes séculaires: lychens, fougères,  frailejones et mousses.  Souvent troué de lagunes, il pleut quasiment en permanence dans les paramos, qui constituent d’immenses réserves d’eau douce. Traversée par les trois cordillères des Andes, la Colombie compte de nombreux paramos et Bogota est un bon point de départ pour organiser des randonnées dans ces zones reculées. Je vous propose un retour de mon expérience et quelques conseils pour ceux qui vivent à Bogota et souhaitent découvrir ces endroits incroyables.

P1020141

Lire la suite

Le poulpe inquiet vous souhaite une bonne année 2016!

Le poulpe inquiet vous souhaite une bonne année 2016 depuis sa Bretagne natale!

Ces dernière semaines, je les ai passées à me recharger d’énergie auprès de la famille, des amis et au bord de la mer bretonne. Au programme: galettes de blé noir à gogo, bruine et embruns, soirées jeux de société, vin chaud à trinquer avec les amis pas vus depuis des mois voire des années, se balader, refaire le monde, manger, manger et re-manger… et prendre des photos de paysage dont je ne me lasse pas, des rochers, la mer, les vagues. En voilà un petit aperçu pour bien commencer l’année et encore merci à tous ceux qui ont embelli mon séjour par leur présence 🙂

P1060293

Lire la suite

25 automnes au printemps de Rio de Janeiro #2

Retour à Rio de Janeiro pour un second épisode (le premier c’est par ici). Le dimanche 1er novembre, on a fait un tour au bord du lac Rodrigo de Freitas, où les gens font leur jogging ou du vélo en famille. Puis on a visité le jardin botanique de la ville, très grand, très beau, avec son allée de palmiers, ses arbres parasols, ses coussins de cactus, ses visages d’orchidées, ses bromélias suspendus, et ses oiseaux colorés qui se rafraîchissent dans les fontaines.

P1060051P1060056

Lire la suite

25 automnes au printemps de Rio de Janeiro #1

J’ai eu 25 ans. Et oui, ça arrive. D’ailleurs ça n’arrive qu’une fois dans une vie et c’est plutôt génial. Mon copain, amoureux de la samba et la bossa nova, a pris des billets pour Rio de Janeiro, avec départ le 29 octobre, soit le jour même de mon anniversaire! Si c’est pas la classe ça… Comme d’habitude, on commence en musique :

Lire la suite

Escapade à Choachi

A une heure et demie de la jungle de béton et de briques qu’est Bogota, se trouve un village gardé par des géants de calcaire et à la température parfaite. Ni trop chaud, ni trop froid. Connu pour ses eaux thermales, les Bogotanais y viennent souvent, surtout les longs week-end aux lundis fériés (et il y en a beaucoup dans l’année). Pour y parvenir, il faut traverser le paramo Cruz Verde, zone spongieuse, froide et humide, à plus de 3000 mètres au-dessus du niveau de la mer, où se développe une végétation exceptionnelle. C’est un véritable réservoir d’eau douce menacé par divers projets (nouvelle route, minerie, etc.). Le bus grimpe la montagne par une route sinueuse. On surplombe les nuages, on plonge dedans, on les traverse pour descendre vers une vallée dégagée. Un morceau de cumbia nous accompagne sur le chemin:

Lire la suite